Tirer profit de son bric-à-brac sans devoir participer à une brocante - Prêt Conseil

Tirer profit de son bric-à-brac sans devoir participer à une brocante

Nos logements sont tous systématiquement remplis à ras bord de tout un tas de choses dont on ne se sert au final que très peu. Plus nous vieillissons, plus ce bric-à-brac grossit et au final il devient plus encombrant que profitable. Aussi la tentation est grande de vendre ces objets afin d’en retirer de l’argent au lieu de les laisser prendre la poussière. Mais le problème est que pour vendre toutes ces choses il faut soit les apporter à un magasin de vente d’occasion soit participer à une brocante. Oui, mais ces dernières sont un engagement en temps parfois très long qui au final ne garantit jamais la vente. A chaque brocante vous devrez tout nettoyer, emballer transporter, déballer et très certainement ramener chez vous un bon nombre de ces objets. C’est, vous en conviendrez, un inconvénient de taille, surtout si on considère qu’une brocante est payante et qu’on y trouve à coup sûr d’autres objets à acheter. A la fin d’une brocante la plupart des vendeurs bradent leurs prix pour avoir le moins possible à ramener à la maison, aussi la perte d’argent est inévitable.

L’astuce pour pallier les inconvénients d’une brocante est de vendre directement sur internet, au coup par coup. Cependant encore faut-il savoir où placer ses objets, car les plateformes de vente en ligne se sont largement multipliées ces dernières années. Vous devez donc faire l’équivalent d’un ciblage marketing. Toutefois trouver la  bonne plateforme de vente est une affaire de temps et d’expérience. Afin de gagner du temps voici une liste de plateformes et d’astuces qui vous permettront de trouver le coin du web idéal pour réaliser vos ventes et mousser vos revenus.

 

  1. Vendez vos vêtements

Pour vendre ses vêtements et accessoires de mode, il existe deux géants qui offrent de très grandes qualités. E-Bay et Etsy sont des plateformes de qualité, qui offrent de bonnes garanties et une très grande flexibilité. Vous pourrez y placer des objets à la vente selon une très grande variété de possibilités. Vous pourrez même y développer votre propre boutique, amenant les acheteurs à considérer certains autres produits que vous vendez. L’avantage considérable de ces deux plateformes est leur grande sécurité et leur respectabilité, établie depuis de très nombreuses années. Cependant, si elles sont très populaires, cela signifie qu’elles sont largement utilisées dans le monde par de très nombreux vendeurs. Aussi, la concurrence y est très rude, et vendre un objet qui est très commun relève parfois du parcours du combattant. Par contre si vous possédez des objets relativement rares ou des objets de collectionneurs, vous les vendrez toujours en un temps record. Car ces plateformes attirent énormément de collectionneurs à la recherche de la perle rare, prêts à débourser de grosses sommes pour un objet particulier.

D’autres plateformes sont un peu plus confidentielles et vous permettront sans doute de mieux vendre ce qui est lié à la mode. C’est le cas de ThreadFlip qui sera d’après les responsables du site très prochainement disponible au Canada. Si vous avez de nombreux accessoires de mode à vendre il s’agit d’une solution qui semble très efficace. Aux Etats-Unis, ThreadFlip semble faire fureur. Le domaine de niche, est une approche que les créateurs du site visent tout particulièrement. Vous y trouverez des acheteurs passionnés de mode qui cherchent des objets très précis et très tendances. De plus, les services proposés aux acheteurs et aux vendeurs y sont particulièrement soignés. Là encore il s’agit d’un point sur lequel l’enseigne tente de se différencier par rapport à ses concurrents. Gardez l’œil ouvert afin de pouvoir en profiter dès que l’enseigne sera disponible au Canada.

 

  1. Vendez vos meubles

Vendre des meubles sur internet n’est pas une sinécure, il s’agit véritablement d’un problème interminable mêlant l’expédition, l’échange le cas échéant, ou encore l’assurance du transport. C’est généralement à cause de ces problèmes que les meubles d’occasion sont généralement vendus dans des magasins spécialisés. Ces derniers pratiquent souvent des commissions importantes et parfois ne traitent pas bien les meubles qu’ils sont supposés vendre.

C’est pour cette raison que de nombreux particuliers se tournent vers la vente en ligne de manière indirecte. Le concept repose sur celui des petites annonces classiques. L’avantage est que les plateformes dédiées proposent des filtres de recherche très efficaces qui permettent de mettre en contact vendeurs et acheteurs dans une même région. Craigslist est très certainement la plateforme la plus utilisée et possède des offres de tous types. Cependant il existe un outsider qui grignote surement de plus en plus de parts de marché, il s’agit de Krrb (à prononcer « crub »). Ce dernier possède un design très moderne et très efficace. Vous pourrez y déposer des annonces pour vos ventes, bien entendu avec des photos, et des acheteurs vous contacteront. La plateforme possède une clientèle de presque 80 000 personnes dans 3 000 villes de par le monde, principalement en Amérique du Nord.

Il s’agit véritablement de la seule alternative concernant la vente de meubles. Ces derniers sont souvent bien trop massifs et lourds pour pouvoir être transportés de brocante en brocante ou pour pouvoir être mis à la vente sur votre gazon. De plus le système des petites annonces en ligne vous permet d’utiliser le meuble en vente jusqu’à ce qu’un acheteur se décide, vous n’aurez donc qu’à le videz juste avant qu’il arrive. N’hésitez également pas à créer des lots, par exemple un set de chaises vendu avec une table. Les acheteurs ne désirant que la table prendront quand même le lot même si au final les chaises font augmenter le prix.

 

  1. Vendez votre équipement électronique

La loi de Moore implique que la puissance des appareils électroniques double tous les 18 moins. Elle implique aussi indirectement que nous devons changer ces appareils très régulièrement afin de toujours bénéficier d’un équipement performant. Cependant renouveler son parc informatique peut revenir très cher, surtout si on n’est pas expert en la matière.

De plus, changer ses appareils implique de devoir se débarrasser des anciens, qui dans la majorité des cas fonctionnent toujours parfaitement. Là encore, à moins de connaitre parfaitement l’informatique et de pouvoir réutiliser les anciens équipements, on ne pense souvent qu’à seule alternative : la poubelle. C’est d’ailleurs un problème écologique qui prend de plus en plus d’importance.

Pourquoi ne pas permettre aux gens qui savent bidouiller l’électronique de pouvoir racheter votre vieux matériel, ou pourquoi ne pas proposer ce matériel à la vente pour ceux qui ont vraiment un budget limité. Ce serait pour vous une manière de percevoir un peu d’argent afin d’acheter du matériel plus récent. Pour parvenir à ce résultat il existe plusieurs méthodes. Vous pouvez tout simplement utiliser toutes les plateformes déjà citées. E-Bay est le parfait endroit pour vendre son vieil électronique, mais dans ce domaine également la concurrence est féroce. Les sites d’annonces locales fonctionnent également très bien, car les acheteurs peuvent venir estimer l’état de l’appareil informatique, ce qui est toujours préférable.

Vous pouvez également vous rapprocher d’Amazon, qui propose des services de vente directement par les particuliers. Ce service fonctionne relativement bien et offre les garanties sécurités d’un grand groupe. Vous y trouverez toujours une personne qui cherche de vieilles pièces informatiques afin de construire un nouvel appareillage, ou bien un passionné de photo qui cherche un appareil ancien parce qu’il a un grain plus vintage.

Il n'y a pas de commentaires encore, laissez en un plus bas !

Partagez votre expérience

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*